Chronique – Symposium Inc., Olivier Caruso

J’ai déjà énoncé à plusieurs reprises mon envie de lire tous les volumes de la collection Une heure Lumière chez les Béliaux à la fois en rattrapant mon retard, c’est à dire en revenant aux premiers numéros, et aussi en achetant leurs sorties les plus récentes. Au risque de paraitre trop exigeant, les textes récents sont « simplement » de très bons textes, mais il me manque l' »effet wahoo » qui envoie illico une novella dans la catégorie des coups de cœur.

Cette série s’arrête donc là puisque Symposium Inc. en est résolument un. Olivier Caruso nous livre un texte très solide qui nous raconte un monde qui glisse, une innovation après l’autre, dans la dystopie sous forme de polar… et d’histoires d’amour(s).

Lire la suite « Chronique – Symposium Inc., Olivier Caruso »

Chronique – L’obscur, Philippe Testa

Depuis que j’ai ouvert Mondes de poche, j’essaie de suivre un petit plus l’actualité de l’imaginaire, au moins en format poche, et donc d’acquérir les nouveautés qui me font de l’œil. Pour ce livre, je partais complètement dans l’inconnu, avec un auteur que je connaissais pas et que FolioSF est allé « chercher » en Suisse. Le livre est d’ailleurs assez largement passé sous les radars français lors de sa sortie transalpine et je salue la décision courageuse de Pascal Godbillon de le publier dans l’hexagone.

En effet, pessimiste et chargé de colère, L’obscur n’est pas un livre qui aidera son lecteur ou sa lectrice à aller mieux. Il s’agit d’un brûlot qui dénonce le cynisme et les conséquences d’un néo-capitalisme poussé à l’extrême, qui finit par imploser ; chute que contemple un narrateur qui oscille entre résolution, résignation et nihilisme.

Lire la suite « Chronique – L’obscur, Philippe Testa »

Chronique – Futu.re de Dmitry Glukhovksy

Futu.re de Dmitry Glukhovksy

Après Days, pour cette semaine dystopie, je ressuscite une chronique publiée en août 2020 sur Facebook, où je parle de Futu.re, dont l’auteur est davantage connu pour Metro2033 et ses suites. Là ou Days joue sur l’ironie, l’exagération et la parodie, Futu.re est très (trop ?) sérieux et m’a mis mal à l’aise plus d’une fois… Au delà de la forme, le fond est également différent puisque thème traité est celui de l’immortalité et du contrôle des naissances qui en résulte.
l s’agissait de ma deuxième tentative de lire ce bouquin. Un challenge (lire un auteur étranger non anglo-saxon) avait été l’occasion de le remettre sur la PAL. Il m’a fallu trois bonnes semaines pour en venir à bout ; même si j’ai bien aimé le livre, je pense qu’indigeste est aussi un bon qualificatif.

Lire la suite « Chronique – Futu.re de Dmitry Glukhovksy »

Chronique – Days, James Lovegrove

Days de James Lovegrove

James Lovegrove est un auteur que je connaissais déjà par sa série les Dossiers Cthulhu, qui mettent en scène Holmes contre les créatures de Lovecraft, et dont j’ai lu deux premiers tomes. Si je n’avais pas été totalement convaincu par le fond, le contraste entre les deux univers nuisant à l’ambiance horrifique à mon humble avis, j’avais néanmoins trouvé une belle inventivité et un sens de la fiction. Days m’avait été quant à lui conseillé il y a quelques temps et attendait sagement au fond de ma wish list. Réédité en octobre 2021, il était temps de lui donner sa chance. J’ai beaucoup aimé ce pamphlet, même s’il manque parfois un peu de subtilité, où la consommation est devenue une forme de religion. L’auteur n’oublie toutefois pas d’écrire une histoire, aux airs de vaudeville. Lecture intéressante en ce mois de décembre et ses fêtes qui approchent…

Lire la suite « Chronique – Days, James Lovegrove »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑