Entrées en PAL : Mars 2022

Hello tout le monde !

Ce billet mensuel arrive plus tardivement et sous une forme légèrement différente. La vraie raison est que je n’arrive pas à tenir mes bonnes résolutions. Mais j’ai aussi imaginé des excuses plus ou moins fausses que je vais dérouler au fil de ma liste… Bref, voici donc une nouvelle mouture des « Entrées en PAL » avec mes romans achetés en fonction des lectures du mois précédent (6 lectures donc 5 achats), les achats plus ou moins compulsifs ainsi que les mangas.

Donc, qu’ai-je acheté en mars ?

Les livres de poche

Ce sont les cinq achats « planifiés ». Mes vrais enfants traine dans ma WL depuis trop longtemps. C’est une autrice que je veux découvrir et ce titre a été mentionné encore récemment. Comme ce mois me proposait moins de nouveautés qui m’intéressaient, j’en ai profité. J’aurai la surprise car j’ai oublié de quoi ça parle depuis le repérage initial.


Space OPA m’a été conseillé suite à un appel sur Twitter. Je cherchais des histoires de premier contact et le résumé m’évoque vraiment un style que j’aime, entre Adams et Brown. A minima, je devrais passer un moment fun, mais ces livres sont souvent plus profonds qu’ils n’y paraissent.


Rosewater redemption clôt la trilogie éponyme. Le premier était arrivé sur la deuxième marche de mon top SF 2021 et le deuxième est du même niveau pour moi. Dire que j’attendais cette suite et fin avec impatience est un euphémisme.


Le magicien quantique entre dans cette catégorie des romans que j’évoquais dans ma chronique de Semiosis : ceux publiés initialement chez Albin Michel Imaginaire et dont j’attends la sortie poche. Twitter m’a confirmé que le livre méritait d’être lu et devrait me plaire.


Enfin, Le phare au corbeau est un moyen pour moi de mettre une touche de francophonie. Le résumé est accrocheur et j’aime bien un peu de fantastique de temps en temps. Initialement, il est prévu pour ma femme mais il est probable que je le lise ensuite.

L’arrivée prochaine du HS 2022 de collection UHL m’a rappelé qu’il me manquait celui de 2019. Comme il est assez difficile à trouver, surtout par chez moi, j’ai passé une commande à la librairie Scylla qui en avait (et a) encore en stock. Pour bénéficier de cette opération, il faut acheter deux livres de la collection. Vigilance me faisait de l’œil depuis longtemps – j’ai beaucoup aimé American Elsewhere – et je voulais aussi découvrir un auteur 100% inconnu (il me semble même n’avoir jamais croisé ce nom), ici Landis et donc sa novella Le sultan des nuages. Toutes les excuses sont bonnes.

Les grands formats

Oui, il m’arrive aussi d’acheter du grand format. Il y a en général deux raisons à ça. D’une part, mon côté collectionneur peut me pousser à acheter une édition collector d’un livre que je possède déjà en poche et que j’adore. C’est le cas pour La main gauche de la nuit, dont j’ai exhumé récemment la chronique mais aussi et surtout des Enfants de Dune, cycle dont j’ai de très vieilles éditions (celle avec les couvertures de Siudmak que j’ai toujours trouvé laides). J’avais fait un retour du premier chez Anne-Laure mais comme ils sont tous sortis en poche, il n’est pas exclu que je le fasse ici. Maître des Djinns a également une couverture superbe mais on rentre dans l’autre catégorie : celle des livres où je ne peux pas patienter. Quant à Du roi je serai l’assassin, c’est une opportunité : j’adore l’auteur, que j’ai découvert par hasard avec son roman dans le même univers, Royaume de vent et de colères, et il était possible d’ajouter un roman en add-on lors d’un participatif Ulule d’un projet de découverte du jeu de rôle.

Les mangas

J’ai également acheté pas mal de mangas, et encore je ne compte pas les achats familiaux, notamment de mon fils qui dévore toutes les locomotives shonen ; je n’évoque aussi que mes achats de manga dans le thème de l’imaginaire (j’achète un peu de sportif ou d’historique).


J’avais beaucoup aimé le premier tome de Flow (chronique ici) et donc j’ai acheté ce deuxième volume sans hésitations. Entre temps, j’ai découvert Mushishi de la même autrice mais qui a un poil vieilli.


Appare Ranman m’a été conseillé par Steph et je ne regrette pas de l’avoir écoutée. C’est bien dessiné, personnages comme véhicules ; l’ambiance steampunk est revendiquée, Verne étant cité explicitement et le côté décalé et humoristique donne une petite touche Fous du volant. De plus, la série de termine en 3 tomes, et j’aime ce format court. J’ai aussi acheté Léviathan sur ses conseils (et ceux d’Anne-Laure) mais je n’ai pas encore pris le temps de le lire.

Frieren T1 et T2 ont eu des premiers retours enthousiaste. Le pitch « que se passe-t-il pour les aventuriers une fois le mal vaincu » est séduisant. Il y a une belle ambiance mélancolique, plutôt triste mais avec quelques éléments plus légers. Le trait des personnages est d’une grande finesse et vaut le détour. Je ne suis pas convaincu de l’étiquette Shonen : mon fils a trouvé que ça manquait singulièrement d’action. Personnellement, j’ai adhéré.

Enfin, deux adaptations clôturent ce mois riche en achat chez Ki-oon. Le nouveau Gou Tanabe, deuxième partir du dyptique Innsmouth et La guerre des mondes, troisième et dernière partie. Je ne les ai pas encore lus mais je suis en terrain connu. La guerre des mondes sera d’ailleurs intégrée à une semaine thématique sur le blog : Wells sans Wells.

Et vous, vos achats récents ? Quels sont les livres qui vous attirent ou que vous connaissez déjà ?

Rendez-vous le mois prochain !

13 commentaires sur “Entrées en PAL : Mars 2022

Ajouter un commentaire

  1. « Mes vrais enfants » ❤
    Tiens, je ne savais pas que L'Atalante avait réédité "Space O.P.A." en poche. Tu pars avec la bonne optique en tout cas, c'est un livre vraiment fun. Il n'y a que le fin qui était vraiment en-dessous et bizarre dans mon souvenir, mais c'est peu important.

    Aimé par 1 personne

  2. Joli bilan d’acheteur !
    J’ai adoré Mes vrais enfants et il faudrait que je reparte dans les romans de Jo Walton un jour tant j’aime sa plume.
    J’ai lu cette semaine la suite du Magicien quantique que j’ai beaucoup aimé comme le premier. L’auteur est plein de surprise.
    L’ambiance du Phare du corbeau m’avait beaucoup plu.
    Côté garands formats, j’ai les deux derniers auteurs dans ma PAL ^^
    Quant aux mangas, je ne peux qu’approuver, surtout Leviathan que j’ai adoré. J’ai été assez déçue par la fin de la Guerre des mondes en revanche v.v
    Belles lectures à toi de tout ça !

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai aussi acheté Frieren, c’est intéressant la question que tu poses sur les codes du shonen. On imagine toujours de la bagarre quand on en parle mais ça concerne plutôt le shonen nekketsu. Shonen ça désigne une tranche d’âge et de genre pour le public cible, tu trouves dans cette catégorie plein de choses différentes en réalité, il y a des sous genres dedans et le plus connu étant celui de baston, on amalgame souvent 😊 je le faisais aussi avant. C’était la minute vocabulaire 😆

    J’avais fait comme toi pour récupérer le tout premier hors série uhl que je désespérais de trouver. Vive Scylla du coup !

    Je te souhaite un bon mois d’avril !

    Aimé par 1 personne

  4. Disons que mon fils a trouvé ça très mou lol. Les thèmes traités me paraissent être assez adultes. En tout cas, même si je ne suis pas un elfe, ça m’a parlé 😉
    Et vive Scylla !

    J’aime

Répondre à OmbreBones Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :