Entrées en PAL : septembre 2021

Depuis qu’une librairie sympa a ouvert non loin de chez moi – « Les furtifs », ça ne s’invente pas – j’essaie de rationnaliser un peu mes achats pour éviter le « syndrome de la PAL qui touche le plafond ». Je passe donc une commande par mois, en essayant d’acheter un livre de moins que le volume lu le mois précédent, dont un pour ma compagne, qui ne rejoindra pas nécessairement ma PAL (mais souvent). Même si, étant affecté par la maladie de « oh, un livre qui a l’air chouette », j’ai du mal à tenir cet équilibre. C’est l’intention qui compte ? Bref, avec six livres lus en août, j’ai passé commande de cinq bouquins, dont un qui n’est pas pour moi. Les voici…

Danses aériennes de Nancy Kress, aux éditions J’ai Lu. J’ai découvert très récemment cette autrice par sa novella Le nexus du Docteur Erdmann, aux éditions Le Bélial, dans la superbe collection Une Heure Lumière. J’ai été séduit par ce texte touchant, récit de SF aux proportions cosmiques mais à hauteur d’homme, dont j’exhumerai tôt ou tard ma chronique, et j’avais donc envie de découvrir davantage ses textes. L’aura du Grand prix de l’imaginaire – même si je trouve certains choix… surprenants ? – est un argument supplémentaire. J’espère juste ne pas me retrouver nez à nez face à des textes trop Hard SF.

Les étoiles sont légion de Kameron Hurley, aux éditions Le livre de poche. Un auteur inconnu pour moi, mais une sortie préalable chez Albin Michel Imaginaire, qui ne m’a pour l’instant jamais déçu. J’ai des envies de Space Opera et la quatrième de couverture me donne envie. J’espère juste trouver un peu d’originalité, ou un traitement approfondi, car j’ai déjà une petite culture sur les vaisseaux organiques à travers les univers de Warhammer 40000, Starcraft ou les romans du cycle Lazare en guerre. Comme il s’agit d’une sortie proche récente, il est probable qu’il intègre la partie haute de ma PAL pour une chronique rapide, je l’espère.

Humanité divisée de John Scalzi chez Bragelonne. On ne présente plus le cycle du Vieil homme et la guerre, dont il s’agit du cinquième tome. Je suis tout simplement fan de cet auteur en général, dont j’apprécie l’humanisme et l’humour, et de cette série en particulier, qui arrive à produire de la SF militaire en la débarrassant de ses aspects toxiques. J’essaie toujours lors de mes commandes d’avancer sur un cycle (syndrome du « un achevé pour un commencé) et cela faisait longtemps que je n’avais pas retrouvé John Perry. De surcroit, je voulais avoir rapidement du Scalzi sur Mondes de poche, mais il se fait rare dans ce format.

Orages en terre de France de Michel Pagel aux éditions Hélios. J’essaie de toujours commander au moins un livre francophone et j’ai eu l’occasion récemment de me rappeler à quel point j’adore Michel Pagel en prêtant l’excellent Le club et l’aussi bon Le roi d’août, malheureusement épuisé. Une nouvelle uchronie, aux aspects particulièrement ambitieux, écrite par cet auteur rigoureux et foisonnant ne pouvait me laisser indifférent. Et il y avait « déjà » trois ouvrages de SF dans cette commande, il fallait bien équilibrer.

Enfin, Au service surnaturel de sa majesté de Daniel O’Malley chez Pocket. Un ami m’avait prêté le livre et je l’ai beaucoup aimé. Ce n’est pas follement original (cela ressemble, par exemple, au Bureau des atrocités de Charles Stross) mais c’est un thriller bien ficelé, dans une ambiance où X-Files aurait eu des rejetons illégitimes avec les X-men. C’est drôle, rythmé et efficace, pour un bon moment de lecture. Ma compagne étant friande de ce genre de lectures, c’était l’occasion de l’intégrer à la bibliothèque familiale. Et si elle accroche, il y a une suite, à peine moins bonne (mais il faut dire que la barre est haute).

Rendez-vous le mois prochain !

10 commentaires sur “Entrées en PAL : septembre 2021

Ajouter un commentaire

  1. Il faut absolument que je reprenne Les étoiles sont légion, je n’avais pas réussi à rentrer dedans. Hâte d’avoir ton avis sur le Kress aussi, je n’en ai lu qu’un d’elle mais j’avais beaucoup aimé ses thèmes 🙂 Bonnes lectures ^^

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai toujours eu un peu peur de Kameron Hurley. J’avais testé un de ces livres non traduits et je n’ai RIEN COMPRIS xD.
    Celui ci me paraissait tellement bizarre que je n’ai pas trop envie d’essayer après le premier échec.

    Pourtant il y en a d’autres (notamment celui avec les insectes !) qui me tentent si un jour il sont traduits (sait-on jamais xD)

    Le scalzi est lu depuis un moment, j’avais trouvé l’ensemble du 5 et du 6 (ils vont ensemble) sympa comme recueil de nouvelles, sachant que je n’aime pas les nouvelles en général.

    J’ai aussi lu The Rook (Au service surnaturel de sa majesté) et je l’ai trouvé excellent !

    Bel arrivage au final 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre à Laurence Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :