Interview – Anne-Laure de Chut maman lit !

Pour cette rubrique « le monde de l’imaginaire », je souhaite aussi parler un peu de la communauté, qui ne se limite pas aux éditeurs, auteurs et autrices. Le lectorat joue un rôle fondamental – on applaudit Captain Obvious – à fortiori quand il se prête à l’exercice délicat de la « critique », de la veille, du conseil… sur les réseaux sociaux ou les blogs. Dans le cadre d’un groupe Facebook, je m’étais déjà livré à l’exercice de l’interview et je trouvais dommage que ces réponses restent perdues dans les limbes zuckerbergiennes. Aussi, je republie ici les réponses d’Anne-Laure, taulière du blog Chut Maman Lit ! qui a joué un rôle décisif dans l’ouverture de Mondes de poche entre encouragements, conseils, galop d’essai en m’ouvrant ses colonnes (qui continuera pour ce qui sort de ma propre ligne éditoriale), sans oublier la charte graphique actuellement sous vos yeux. Merci à elle, et voici l’interview :

Comment devient-on blogueuse ?

J’ai créé mon blog fin 2013 sur un coup de tête sans trop savoir quoi en faire… J’avais vaguement envie de parler de mes lectures car peu de gens autour de moi lisaient de la SFFF, mais avec zéro recul sur la manière de m’y prendre et même sur la ligne à donner à mon blog. C’est sûrement pour cela que le blog n’a fait que vivoter jusqu’en septembre 2016 où j’ai enfin commencé à trouver une ligne directrice et un vrai rythme de publication. Cela prend du temps et bien sûr ça augmente avec le contenu.

Sur le blog il y a deux à trois articles par semaine : une chronique, un épisode des News de l’Imaginaire et un épisode de C’est lundi, que lisez-vous ? et souvent un article sur un thème donné par mois. Il me faut environ 3 heures pour écrire une chronique ou un épisode des News de l’Imaginaire alors j’utilise tous les moments libres que je peux avoir. J’essaye d’alterner les contenus sur le blog afin de proposer autre chose que des chroniques. Le plus gros travail de recherche que j’ai fait à ce jour pour le blog a été pour l’article Prix littéraires de l’Imaginaire : quelle place pour les autrices ?

Justement, quelle est l’identité de ton blog, sa ligne éditoriale ?

Il y a de très nombreux blogs littéraires qui existent mais beaucoup moins qui se consacrent aux littératures de l’Imaginaire. Mon blog est clairement consacré à ce genre : c’est ce que j’aime lire et ce dont j’ai envie de parler, même si je fais parfois quelques exceptions. J’aime tous les supports de lecture et j’essaye de varier les chroniques sur le blog entre livres, mangas, BD ou comics. J’écris des chroniques littéraires et non des critiques en parlant principalement de mon ressenti sur un livre, le tout dans un format court.

Ce que j’essaye de développer est mon rendez-vous hebdo Les News de l’Imaginaire. Je prends beaucoup de plaisirs à farfouiller dans la sphère des littératures de l’Imaginaire pour partager, si possible, du contenu différent à chaque épisode. C’est un tour d’horizon toutes les deux semaines de ce qui se passe dans le petit monde des littératures de l’Imaginaire. J’aime aussi inviter d’autres blogueurs à venir parler de livres sur le blog comme avec l’article « Diversité et SFFF : 6 romans à découvrir» où j’avais invité 5 lecteur.ices de l’Imaginaire à venir présenter un livre de SFFF qui propose une vision inclusive. En fait j’aime diversifier les approches pour toujours parler de mes styles de lectures préférés, c’est surement une des marques de fabrique du blog.

Donc être blogueuse, c’est faire partie d’une communauté…

C’est vrai, et je n’avais pas mesuré à quel point avant de commencer à m’intéresser au blogocosme des littératures de l’Imaginaire. Il y a une belle communauté, très active et aussi très accueillante. Je vous conseille de jeter un coup d’œil aux forums de Planète SF et de Le Bélial’ mais aussi à venir voir ce qu’il se passe sur le Dernier Discord avant la fin du monde.

J’ai fait de belles rencontres notamment lors des salons avec des blogueurs, des éditeurs et des auteurs. Le blog a un partenariat avec les éditions ActuSF, les éditions Albin Michel Imaginaire et Actes Sud Exofiction, plus occasionnellement avec d’autres maisons d’éditions et certains auteurs me contactent directement pour me proposer leurs livres… Bref, ce sont surtout des questions de feeling et de confiance. Depuis cette année, je fais même parti de l’équipe de l’Observatoire de l’Imaginaire (d’ailleurs une enquête de lectorat est en cours si vous avez 5 min) où je travaille notamment sur la parité dans les littératures de l’Imaginaire.

J’essaye aussi de soutenir les projets que je trouve intéressant autour des littératures de l’Imaginaire comme la maison d’éditions Projets Sillex, des illustrateurs que j’apprécie comme Coliandre ou des initiatives autour de l’Imaginaire en général.

Quant à mes lecteurs, j’espère surtout qu’ils trouvent sur mon blog des idées de lecture mais aussi des infos et qu’ils ont envie de venir régulièrement y jeter un coup d’œil.

Au sujet des chroniques, comment procèdes-tu ?

S’il y a bien une chose que j’ai appris en bloguant, c’est choisir mes livres en fonction de ce que j’aime, en fonction de mes envies, plutôt qu’en fonction des propositions qu’on peut me faire. Il n’y a pas pire que de s’engager à chroniquer un livre que l’on se forcera à lire alors que ça n’est pas du tout le style ou le genre de livre qu’on apprécie. Et je ne parle même pas d’écrire la chronique ensuite : je n’aime pas écrire des chroniques négatives. Je choisis donc mes livres en fonction de mes envies avant tout, de l’actualités et de mes challenges en cours. J’adorerais chroniquer tous mes livres lus mais pour le moment ce n’est pas le cas.

Je pense que je suis une lectrice bienveillante, je n’écris pas des chroniques sur le blog pour démolir un livre. Chaque livre a son public, et parfois je ne suis pas le public visé. C’est donc rare que j’écrive des avis très négatifs et j’essaye toujours, quand je n’ai pas beaucoup apprécié un livre de le présenter d’une manière qui donnera suffisamment de clés à chacun pour savoir s’il peut leur correspondre ou non.

Quand j’ai un coup de cœur, le défi réside dans le fait d’arriver à le faire sortir du lot pour que tout le monde comprenne à quel point ce livre est génial. En plus de la chronique, je fais alors beaucoup de pub sur les réseaux sociaux et je le conseille fortement. Sur le blog, il y a d’ailleurs une catégorie qui recense toutes mes chroniques coups de cœur.

Quelle évolution pour ton blog ?

Le blog a beaucoup évolué depuis un an. Je suis tout d’abord passée de la plateforme Blogger à un site WordPress hébergé avec un nom de domaine acheté. Gros changements donc ! J’ai ensuite refait entièrement le design du blog. Chutmamanlit.fr est tout beau tout neuf et continue son évolution avec des rubriques qui vont bientôt voir le jour : un thème, mes recommandations de livres associés et surement d’autres surprises d’ici la fin de l’année.

Pour terminer, un ou deux livres récents à acheter d’urgence ?

Mon gros coup de cœur du début de l’année : Emissaires des morts d’Adam-Troy Castro, un roman entre polar et space opera servi par une très bonne édition de la part d’Albin Michel Imaginaire. Un livre inratable aussi bien pour les fans de Space Op’ que les fans de polar.

Ensuite, un roman que j’ai beaucoup aimé notamment pour la réflexion qu’il propose sur notre société : Dévolution de Max Brooks. Excellent auteur que je ne peux que vous encourager à lire.

Merci Anne-Laure de s’être prêtée au jeu de l’interview. Camarades blogueurs et blogueuses, si vous souhaitez passer sur le grille aussi, n’hésitez pas à me contacter.

6 commentaires sur “Interview – Anne-Laure de Chut maman lit !

Ajouter un commentaire

Répondre à Anne-Laure - Chut Maman Lit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :